30 novembre 2004

Voilà maintenant plusieurs mois que je vous propose une citation presque quotidienne, et je crois n'avoir encore jamais parlé de cet élément essentiel sans lequel la vie ne serait pas une vie : l'Amour. Honte à moi ! J'ai donc choisi pour en parler cette citation de Paul Fort (1872-1960) extraite de Ballades françaises. L'amour est le seul rêve qui ne se rêve pas.
Posté par zebu32 à 06:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 novembre 2004

Commençons cette nouvelle semaine avec une citation venue de l'Inde (un petit clin d'oeil à...). Plus précisément, il s'agit d'un extrait des Upanishads, textes sanskrits des VIè-IIè s. av JC "dominés" par une grande sagesse. Personnellement, je viens de découvrir ce terme et ce qu'il désignait. Si vous êtes dans le même cas et si vous souhaitez en savoir plus, je vous propose de visiter le site http://pages.intnet.mu/ramsurat/Upanishad/Upanishadmenu.html. Mais revenons-en à la citation. L'homme qui a pour conducteur... [Lire la suite]
Posté par zebu32 à 06:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 novembre 2004

Je reviens ce matin avec une citation de Pablo Neruda (1904-1973). La timidité est une condition étrange du coeur, une catégorie, une dimension qui débouche sur la solitude.C'est aussi une souffrance dont on ne peut se défaire.
Posté par zebu32 à 05:59 - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 novembre 2004

Pour les quelques-uns qui ont le privilège de travailler le week-end (!), voici une petite citation qui devrait les faire sourire. Nous la devons à Eugène Labiche (1815-1888). Le veinard est celui qui arrive à tout ; le malchanceux est celui à qui tout arrive.
Posté par zebu32 à 17:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 novembre 2004

Me voilà arrivée ce matin dans les citations de Pablo Neruda (1904-1973). Mon Dieu que le choix est difficile ! Tant de choses m'y paraissent si justes et joliment dites. Voici celle que je retiens finalement. L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant qui vivait en lui et qui lui manquera beaucoup. J'ai construit ma maison comme un jouet et j'y joue du matin au soir.
Posté par zebu32 à 07:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 novembre 2004

Plutôt essayer et se tromper que de ne rien tenter, n'est-ce pas ? Ne jamais partir perdu d'avance, quelle que soit l'ampleur de la tâche. Belle théorie que nous devons sans cesse tenter de concrétiser ! Mais laissons la parole à Verner von Heidenstam (1859-1940) qui a dit cela beaucoup mieux que moi dans Invocation et Promesse. Mieux vaut entendre une corde qui se brise que de n'avoir jamais tendu un arc.
Posté par zebu32 à 07:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 novembre 2004

Et pour ce matin, une citation non dénuée d'humour de Maurice Maeterlinck (1862-1949), extraite de La Vie des Termites. J'ose espérer que nous ne vivons tout de même pas dans un monde d'incompréhension totale ! L'intelligence est la faculté à l'aide de laquelle nous comprenons finalement que tout est incompréhensible.
Posté par zebu32 à 06:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 novembre 2004

La vie entre rêve et réalité ? C'est vrai qu'il est bien difficile de vivre la vie dont on rêve, mais il serait tout aussi difficile de vivre sans avoir aucun rêve... Le sujet pourrait donner lieu à bien des discussions philosophiques. Avant de passer à un autre thème, je vous propose cette citation de Marcel Proust (1871-1922) extraite de Les Plaisirs et les Jours, qui n'est finalement peut-être pas si loin de la réalité... Il vaut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre ce soit encore la rêver.
Posté par zebu32 à 07:14 - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 novembre 2004

Pour bien commencer la semaine, que diriez-vous de cette citation de René Char (1907-1988) ? Il n'y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve ou on l'accomplit.
Posté par zebu32 à 07:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 novembre 2004

Je vous propose ce matin une citation à laquelle j'adhère pleinement, mais je ne citerai aucun nom ! J'ajouterais juste que l'on pourrait remplacer "oeuvre littéraire" par plusieurs autres concepts, comme "émission de TV", et là, je citerais bien quelques noms... Qui sait ce qu'en aurait pensé Oleh Oljytch (1907-1944) ? Le succès d'une oeuvre littéraire ne confirme pas toujours sa valeur.
Posté par zebu32 à 07:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]