Aujourd'hui débute le sommet de Copenhague, le sommet de la dernière chance pour sauver notre planète. Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous invite à signer l'appel : http://www.copenhague-2009.com/appel

Une société qui survit en créant des besoins artificiels pour produire efficacement des biens de consommation inutiles ne paraît pas susceptible de répondre à long terme aux défis posés par la dégradation de notre environnement.
Pierre Joliot