06 octobre 2010

Bernard Clavel s'en est allé hier, après m'avoir fait souvent rêver dans ses romans d'aventure. Que la sienne continue longtemps là où il est parti... Je ne me sens pas mal du tout à l'ombre de ces géants (Berlioz, Littré, Georges Sand, Marcel Aymé). Beaucoup mieux en effet que dans la foule immense où ceux qui ont mérité qu'on les distingue se mêlent à ceux, innombrables, qui ont payé leur place. Si je décide aujourd'hui de feuilleter ces souvenirs, c'est dans l'espoir égoïste - probablement un peu vain - d'en respirer le... [Lire la suite]
Posté par zebu32 à 03:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]