Si vous aimez Georges Brassens, je vous conseille très vivement de réécouter l'émission que Michel Field lui a consacrée hier (www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Cafe-decouvertes/Sons/Georges-Brassens-le-mauvais-sujet-repenti-299349). Il y a beaucoup été question de ses débuts, en 1955-56. À cette époque, Brassens est censuré par la radio d'État : seul Europe 1, qui naît aussi ces années-là, le diffuse. C'est fou !

Georges Brassens à ses débuts :
Je me suis rendu compte que ce que j'écrivais était bien en dessous de zéro.

Raymond Devos à la mort de Brassens :
C'était une espèce de soleil. Il éclairait les gens qui avaient du talent.