Quelle belle réflexion ! (qui ne va pas me réconcilier avec le téléphone...)

Connaîtrions-nous le nom de Madame de Sévigné si elle avait eu le téléphone ?
Jean Cocteau