17 juin 2012

Vu que j'aimerais fêter mon papa tous les jours et que je ne peux plus, je n'ai pas envie de mettre une citation sur ce thème aujourd'hui. Le coeur n'y est pas. Je rends donc hommage à un autre papa disparu trop tôt, lui aussi, et si bien résumé par Philippe Tournon : "C'était la voix du football.". Il n'y a rien qui ne ressemble plus à un Coréen qu'un autre Coréen. Après avoir vu ça, on peut mourir tranquille. Enfin, le plus tard possible quand même... Thierry Roland
Posté par zebu32 à 17:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]