Allez, on se refait un petit Philippe Geluck (j'adore la seconde citation) ?

Si je devais me suicider un jour, je me pendrais à un noyer, ce serait mon dernier jeu de mot.

Je bouffe de temps en temps des asticots pour assouvir un sentiment de vengeance par anticipation.