06 juillet 2012

Suite de notre série Philippe Geluck avec ces jolis jeux de mots. Bon week-end à tou(te)s ! Un joueur d'échecs, c'est comme de la peinture : s'il n'est pas brillant, il est mat. Pour voir qu'il fait noir, on n'a pas besoin d'être une lumière. Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.
Posté par zebu32 à 11:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]