Michel Polac s'en est allé. Il laisse le souvenir de nombreux "coups de gueule". Pourtant, la plupart de ses citations que j'ai trouvées sont noires et pessimistes. Petit florilège...

Etre aimé c’est accepter d’être pris pour ce qu’on n’est pas.

Il vaut mieux ne pas faire le voyage que s’arrêter en chemin.

Il y a des vies comme des cascades, d’autres comme des flaques.

Ecrire : passer son temps à préparer un cadeau surprise pour une fête qui n’arrive pas.