11 novembre 2010

Ce matin, j'aimerais m'adresser à ceux qui ont dit pendant la pause de mon blog visiter celui-ci quotidiennement, mais ne jamais laisser de coms. Pourquoi ? Un blog ne vit que s'il y a échange entre son créateurs et ses visiteurs. C'est très frustrant de se dire qu'il y a ici et là des personnes qui passent mais ne s'expriment pas. Que dois-je donc changer ? Choisir des citations plus polémiques ? Ne plus commenter mes citations pour vous laisser plus de latitude ? Nous nous enrichissons tellement en lisant les pensées de chacun ! ... [Lire la suite]
Posté par zebu32 à 02:54 - Commentaires [10] - Permalien [#]

10 novembre 2010

Je crois que nous sommes beaucoup à vivre des temps "difficiles", dirons-nous, alors restons dans l'humour avec cette citation. Les fleuves et les femmes se livrent à des débordements : les premiers en sortant de leur lit, les secondes en y entrant.Léo Campion
Posté par zebu32 à 02:56 - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 novembre 2010

Puisque vous avez la gentillesse de continuer à passer me voir, je vous offre ce matin quelques devises des Shadoks. Et je vous invite à regarder cette vidéo, www.youtube.com/watch?v=6CQNYzqn_AY&feature=related, aussi délirante que la vie... Merci à tou(te)s pour vos petits mots quotidiens. En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chance que ça marche. Pour faire le moins de mécontents possibles, il vaut mieux taper toujours sur les mêmes. S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il... [Lire la suite]
Posté par zebu32 à 03:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 novembre 2010

C’est vrai…L'homme n'est pas achevé quand il est vaincu, il est achevé quand il abandonne. Richard Nixon ... mais quand on a déjà versé toutes ses larmes…Les larmes sont un don. Souvent les pleurs, après l'erreur ou l'abandon, raniment nos forces brisées. Victor Hugo … quoi de pire que l’abandon ? Comment peut-il venir « après » ? Il ne fait qu’accentuer les maux.On ne se suicide pas parce que la vie est absurde, ou parce qu'on est abandonné. Ces raisons-là viennent après. J.M.G. Le Clézio
Posté par zebu32 à 03:13 - Commentaires [24] - Permalien [#]
03 novembre 2010

Le brillant journaliste Pierre Luc Séguillon nous a quittés. Pour lui rendre hommage, ce très beau portrait qu'en dresse le PDG de l'AFP. Sa conception exigeante du journalisme politique fut nourrie d'une double culture, la première humaine et chrétienne lui donna un goût profond pour la dimension toute humaine des enjeux de société. La seconde, plus politique, lui permit d'être un analyste efficace et profond des enjeux de pouvoir. Tout cela en fit un témoin essentiel de nos enjeux démocratiques dont il fut un analyste aussi... [Lire la suite]
Posté par zebu32 à 02:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 novembre 2010

Si le rire pouvait effacer la douleur... Il vaut mieux se laver les dents dans un verre à pied que les pieds dans un verre à dents. Pierre Dac "Je pense, donc je suis" est un propos d'intellectuel qui sous-estime les maux de dents. Milan Kundera
Posté par zebu32 à 03:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]

01 novembre 2010

Dilma Rousseff a été élue hier première femme présidente du Brésil. Pour fêter cet événement hors normes, je vous propose un petit florilège de proverbes brésiliens (le dernier est terrible). La bonne volonté raccourcit le chemin. L'eau douce gouttant sur la pierre dure finit par la percer. Là où le sang a coulé, l'arbre de l'oubli ne peut grandir. Le pauvre mange de la viande quand il se mord la langue.
Posté par zebu32 à 03:02 - Commentaires [5] - Permalien [#]
31 octobre 2010

Un peu de réflexion, ce matin... Croyez-vous que la vie, la pensée, le langage, l'écriture étaient nécessaires de toute éternité ? Ou pensez-vous, au contraire, que la vie, la pensée, le langage, l'écriture auraient pu ne pas apparaître et ne jamais exister ?Jean d'Ormesson
Posté par zebu32 à 03:12 - Commentaires [5] - Permalien [#]
30 octobre 2010

Si vous aimez Georges Brassens, je vous conseille très vivement de réécouter l'émission que Michel Field lui a consacrée hier (www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Cafe-decouvertes/Sons/Georges-Brassens-le-mauvais-sujet-repenti-299349). Il y a beaucoup été question de ses débuts, en 1955-56. À cette époque, Brassens est censuré par la radio d'État : seul Europe 1, qui naît aussi ces années-là, le diffuse. C'est fou ! Georges Brassens à ses débuts :Je me suis rendu compte que ce que j'écrivais était bien en dessous de zéro. ... [Lire la suite]
Posté par zebu32 à 03:28 - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 octobre 2010

Tristesse - la fatigue qui entre dans l'âme.Fatigue - la tristesse qui entre dans la chair. Christian Bobin
Posté par zebu32 à 02:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]