Commençons la semaine par cette bien jolie chanson de Jean Ferrat, Ariane, à écouter sur http://www.youtube.com/watch?v=dYddHb_PknQ.

 

Toutes les portes se ressemblent

Quelque part dans ce grand ensemble

Ariane, Ariane m'attend

Maudite soit ma maladresse

J'ai perdu sa nouvelle adresse

Ariane, Ariane m'attend

 

Toutes les portes se ressemblent

Les escaliers montent ou descendent

Selon le sens où on les prend

Les judas me font la grimace

Je vais, je cours, les heures passent

Au fil du temps l'amour se casse

Ariane, Ariane m'attend

 

Toutes les portes se ressemblent

Mais à tant crier il me semble

Qu'Ariane, qu'Ariane m'entend

Escalier cent-soixante-quatre

Mon coeur va-t-il cesser de battre ?

Ariane, Ariane m'attend

 

Ariane, vois ma triste posture

Devant ces portes d'imposture

Ariane, ouvre-moi, je t'entends

Mais l'huis où tant je tambourine

S'entrouvre et soudain je devine

Ce n'est qu'une télé-speakerine

Qui parle, qui parle du temps

 

Je veux hurler mais ma voix tremble

Je pleure et je ris tout ensemble

Ariane, Ariane m'attend

Devant ces mille et une portes

Je sens que la colère m'emporte

Ariane, Ariane m'attend

 

Ariane, tu ne peux pas paraître

Il me reste un moyen peut-être

Nous verrons bien si cela prend

Par l'allumette que j'enflamme

J'en fonds cet ensemble sans âme

Le feu fera surgir la femme

Ariane, Ariane, Ariane, Ariane

Ariane, Ariane, Ariane...